Excursion privé à centre historique de Bucarest

Excursion privé à centre historique de Bucarest

Il est plutôt une ville ancienne à l’intérieur d’une ville moderne, où vous pouvez non seulement prendre un bon café, essayer les boissons roumains ou les plats traditionnels roumains dans les meilleurs restaurants de Bucarest, dans des pubs, des brasseries, des cafés ou des clubs, mais aussi connaître un peu l’histoire des Roumains et le culte orthodoxe et finalement, ne pas partir sans acheter des souvenirs : les boutiques de cadeaux, alignées tout au long des rues, étalent des souvenirs de Roumanie pour vous, des cadeaux de Roumanie pour vos proches et œuvres d’art roumains.

Si vous visitez le centre historique de Bucarest, vous avez l’opportunité de revivre les temps d’autrefois, de voir un mélange de mystères et de contrastes, en commençant par l’Auberge de Manuc, une immense auberge fortifiée, devenue le centre culturel et économique de la période, construite vers 1806 par le Bey qui s’appelait Manuc, l’un des plus riches grands propriétaires fonciers des Balkans, lieu où se réunissaient les commerçants qui passaient par Bucarest avec des gens de toutes sortes. Ici, vous pouvez aussi passer la nuit si vous participez à un tour de deux jours à Bucarest.

Très proche de l’auberge, il y a le Palais Princier – la première cour princière de Bucarest, qui au XVème siècle, a été déclarée résidence princière par le voïvode Vlad l’Empaleur lui-même, régnant connu à l’étranger comme le Comte Dracula, après le personnage fictif du fameux roman de Bram Stoker, auteur qui a été inspiré par le voïvode roumain.

À présent, de l’ancien Palais Princier, il n’y a qu’un corps de celliers, les ruines des anciens bains turcs et quelques murs qui sont restés. Les murs marquent le contour de l’ancien palais, mais vous pouvez quand même dire à vos amis que vous avez marché sur les traces de Dracula et vous pouvez leur montrer des photos prises sur place.

Un peu en haut de ces deux objectifs touristiques du centre historique de Bucarest, vous pouvez admirer l’Église du Monastère Stavropoleos, construite en 1724 et qui abonde de fresques colorées et d’ornements sculptés en pierre et en bois, qu’à peine on peut se retenir de les toucher.

C’est toujours au centre historique de Bucarest où  vous retrouvez une file de galeries d’art avec toutes sortes d’expositions et d’antiquités, il y a aussi la Librairie Cărturești, une librairie expérientielle d’où vous pouvez acheter des livres, de la musique et d’autres souvenirs ou cadeaux inoubliables pour vous et pour vos chers.

Bien sûr, si le shopping vous tente, sachez que les boutiques de vêtements, de chaussures et les magasins d’artisanat ne manquent pas.

Un autre lieu d’arrêt, peut être le restaurant Caru’ cu bere – monument historique construit au temps du roi, donc il y a environ 120 ans (1898) où vous pouvez goûter les plats traditionnels roumains, mais dans un endroit richement décoré, ayant de peintures, des vitraux, des mosaïques et des lambris sculptés, qui vous donne l’impression que vous mangez  dans un musée…

Et si les contes ésotériques vous passionnent et si vous n’avez pas peur des fantômes, vous avez l’occasion de vérifier leur authenticité, en vous promenant pendant la nuit sur la Strada Francezã (je rigolais). Naguère, un orphelinat dirigé par un homme sadique, qui se réjouissait de la souffrance des enfants, fonctionnait aux numéros 13-14. On dit que plus de 200 orphelins maltraités y sont morts.

Bien sûr qu’il y a aussi d’autres endroits, bâtiments et théâtres qui valent la peine d’être vus et sur lesquels je pourrais écrire des romans, mais le mieux est de les découvrir graduellement.

Le centre historique fait partie toujours des tours expérientiels et il est sans doute, l’un des objectifs touristiques les plus visités de Bucarest. Même les personnalités et les supporters des équipes de football étrangères qui ont des matchs en Roumanie, veulent essayer la bière roumaine, la fameuse palinca, l’eau-de-vie ou les célèbres vins roumains.

Nous pouvons inclure le Centre historique sous plusieurs formes de réservations de tours de Bucarest dans la planification, mais pour cela, vous devez nous dire quand et comment vous avez programmé vos vacances, pour vous suggérer la superposition à d’autres évènements qui ont lieu fréquemment, comme par exemple, les concerts, les représentations théâtrales, les foires et les expositions itinérantes, les réductions de saison, etc…

ARTICLES SIMILAIRES